Les clins d'oeil à E.P.Jacobs

Zanon et Vanderhaeghe sont deux grands admirateurs de Jacobs. Christian Vanderhaeghe est même un des fondateurs des Editions Blake & Mortimer ! On retrouve donc dans Harry Dickson de beaux hommages aux deux héros britanniques d'Edgar...

Encore merci à Bruno Commun !

Dans "La Bande de l'Araignée", page 20, Harry Dickson rencontre un certain Capitaine B. du S.I.S.

Dans "La Bande de l'Araignée" page 47, ce capitaine de bateau ne vous rappelle pas un certain Mortimer ?!

 

Dans "Les Spectres Bourreaux" page 24, le dénommé Pratt, le complice de Georgette Cuvelier aurait-il des origines slaves comme un certain ... Olrik !

Dans "Le Royaume Introuvable" page 5, on remarque 2 affiches publicitaires dans la gare.

Il s'agit de publicités faites par Edgar P. JACOBS  fidèlement reproduites comme le prouve l'image correspondante des vraies peintures de Jacobs...

Dans le même album, un superbe hommage à Jacobs (et non un pompage ! - voir article Bo-Doï) et au Mystère de la Grande Pyramide.


Conspiration Fantastique page 33


Mystère de la Grande Pyramide page 38

Dans dans la série "Cases hommages", voici à gauche "Le Royaume Introuvable" page 9 et à droite "Le Mystère de la Grande Pyramide" page 34 ! Que la lumière soit !

Dans "Le Piège Diabolique" p. 17, Mortimer utilise la prise 'tournoyante' quand les adversaires sont trop nombreux. Harry Dickson a retenu la leçon pour  "Le Royaume Introuvable" p. 36 !

 

Toujours dans "Le Royaume Introuvable" page 48, le clin d'oeil suivant est un peu particulier car il rend hommage à Jacobs et à Hergé. Dans cette case, on parle de JACOBINI, qui est en fait un clin d'oeil qu'a fait Hergé à Jacobs dans l'album "Les Cigares du Pharaon". Hergé a representé Jacobs en egyptologue momifié (que l'on peut voir même sur la couverture du Tintin) et l'a baptisé Jacobini,... que l'on retrouve donc en allusion dans Harry Dickson !